170607DNA
Le ciseau génétique CRISPR/Cas9 permet de couper et de modifier l’ADN. Photo : Clipdealer

 

Une nouvelle étude l’atteste : le ciseau génétique CRISPR/Cas9, qui suscite tant d’enthousiasme, est nettement moins précis que ce que l’on supposait jusqu’ici. Des chercheurs du Centre médical de l’Université Columbia de New York ont montré que le ciseau ne fait pas que couper l’ADN à l’endroit voulu, mais qu’il peut aussi introduire des centaines de mutations involontaires dans le génome.

La communauté scientifique doit considérer les risques potentiels de ces effets hors cible, souligne Stephen Tsang, l’un des chercheurs, d’autant que les coupures erronées semblent être beaucoup plus fréquentes que prévu. L’équipe de Stephen Tsang avait appliqué la technique CRISPR/Cas9 à des souris pour mener des recherches sur une maladie héréditaire de la rétine pouvant entraîner une cécité totale chez les patients. Dans un deuxième temps, elle a séquencé l’intégralité du génome des souris ayant subi une édition de gènes CRISP pour détecter toutes les mutations. Ce faisant, elle a constaté que les gènes touchés par la maladie présentaient certes les modifications souhaitées, mais que le traitement avec CRISPR/Cas9 avait en même temps provoqué plus d’une centaine de mutations indésirables dans le génome des animaux.

Dans la plupart des cas, les études qui recherchent ces mutations hors cible identifient à l’aide d’algorithmes informatiques les zones les plus susceptibles d'être affectées et n’examinent ensuite que ces zones. L’étude de Stephen Tsang et de ses collègues a été publiée dans la revue « Nature Methods ».

Cette découverte ne plaît pas aux start up qui essaient de développer des thérapies géniques avec l’outil CRISPR. Editas medicine et Intellia Therapeutics ont vu le prix de leur action impacté suite à la publication de la recherche. Des scientifiques travaillant pour ces compagnies ont immédiatement écrit une lettre aux éditeurs critiquant la méthodologie utilisée par les chercheurs pour montrer les effets secondaires de CRISPR/Cas9. Ils demandent le retrait de l’étude ...

Cependant, plusieurs autres études ont été publiés récemment qui montre aussi des effets secondaires du système CRISPR.

 

 

DOCUMENTS STOPOGM

RAPPORT

Commission d'éthique dans le domaine non humain :

Descriptions des techniques et risques

Prise de position

Expertises juridiques et régulation